Dans le genre expériences fofolles qui émoustillent Stitch, il faut qu’on vous parle de la “Mad Jacques” : une course aventure en stop !
Le concept est simple : un point d’arrivée au beau milieu de nulle part qu’il faut rejoindre en une journée, en binôme, à l’aide de son simple pouce… avec sur le dos, sac, tente et duvet. En chemin, des check-points avec des missions “bonus temps” sont à réaliser ou non.
Il y a donc un peu de stratégie en jeu : accepter de perdre du temps pour réaliser une mission mais dans le but de faire remonter sa moyenne kilométrique.
Des exemples de mission ? Trouver un point GPS complètement paumé, s’incruster à un mariage, tondre la pelouse avec un de ses chauffeurs, rapporter une spécialité locale, se faire prendre en stop par un tracteur, pêcher à la mouche,… ah on n’a pas dit que ce serait simple, mais c’est drôle ! Vidéos et photos à l’appui pour valider le défi, bien évidemment. A l’arrivée, on imagine aisément le nombre d’histoires que chaque binôme a engrangé !

“Il va y avoir de quoi raconter
à la machine à café lundi matin…”

Et puis surtout à l’arrivée il y a un festival avec des concerts, un camping et un accueil aux petits oignons organisé par les habitants du village. Habitants qui sont d’ailleurs sollicités pour jouer les “chauffeurs miracles” pour les derniers kilomètres de la course, les plus difficiles. Ils se relaient donc pour quadriller en voiture les petites routes alentours pour ramasser les auto-stoppeurs qui touchent du bout des doigts leur St “Jacques” graal. Des voitures balais sont également prévues pour ceux qui s’égareraient ou galéreraient trop.

Est-ce que tout le monde arrive à bon port ? Normalement oui. Lors de la précédente édition, un binôme s’est trompé de ville. Ils ont atterri dans les Ardennes plutôt que la Creuse… dommage ! Bien vérifier 2 fois l’orthographe du lieu-dit ! D’autres ont pris leur temps et à la nuit tombée ils ne trouvaient que des jeunes qui allaient en boîte de nuit ou boire des coups. De boîte en boîte et de bar en bar, ils sont arrivés au festival à 6h du mat’ en ayant vécu le weekend de leur vie !

Et des histoires ou rencontres incroyables, il y en a légion : un skipper s’arrête prendre 2 gars, ils sympathisent, finissent tous les 3 à la Mad Jacques et 2 semaines plus tard le skipper les embarque pour une transatlantique vers la Martinique ; à plusieurs reprises des personnes âgées ont pris des participants et séduites par le concept, elles s’inscrivent pour l’édition suivante (doyenne de l’année dernière: 75 ans) ; un binôme tombe en panne avec son chauffeur, ils vont frapper à la porte d’un château où étaient stationnées Porsche, Ferrari et autres grosses cylindrées et arrivent au beau milieu d’une réception. Ils se retrouvent avec une coupe de champagne entre les mains, avec leurs déguisements de banane et pingouin ; 30 binômes bloqués sur leur rond-point de départ se voient aidés par les gendarmes qui improvisent un contrôle routier et qui demandent à chaque voiture d’embarquer un binôme…

Bref, la Mad Jacques c’est une machine à histoires !

Parrainée par “Nus & culottés”, cette course c’est surtout un prétexte pour des voyageurs frustrés de vivre une nouvelle forme d’aventure, de vivre un truc fort, le temps d’un weekend, à quelques kilomètres de chez eux, dans un territoire à fort potentiel d’aventures.

Quant au retour, des cars sont organisés à destination de 10 grandes villes (Paris, Nantes, Lyon, Bordeaux, Rennes, Lille, Montpellier et Toulouse) et une gare n’est jamais très loin.

Pour ceux qui se reconnaissent dans ce condensé de dinguerie, la prochaine édition sera les 3 et 4 octobre 2020.
Plus d’info sur leur site.

Alors?? Lequel de vos copains est assez fou pour partir avec vous ?

  • miradouros santa lucia

ROADTRIP PORTUGAL : Lisbonne en 2 jours

Virée portugaise pour Stitch, ce début d’année 2021 ! Nous avons eu l’opportunité de profiter d’un improbable roadtrip de 15 jours, en vadrouillant de Lisbonne à Porto. À ce moment-là, le Portugal n’était contraint [...]