Cap au nord, direction Paimpont dans la forêt de Brocéliande pour une immersion dans la ferme nordique de Pascal. Pendant 2 jours, nous allons vivre au rythme des 42 huskies, 4 chiens-loups et 4 rennes. Au programme : des poils, de l’adrénaline, du lichen, des hurlements, du saumon et de l’amour à tous les étages. L’activité phare de la ferme, c’est évidemment la balade en attelage : un kart 2 ou 4 places, un musher et 8 chiens qui ne demandent qu’à ce qu’on lâche le frein ! (peut aller jusqu’à 14 chiens)

montage chiens de traineau attelage

Dès la préparation de l’attelage on comprend que chaque chien a sa personnalité, sa place dans la hiérarchie de la meute et son rôle dans l’attelage. En tête de convoi, le cerveau : les 2 chiens que l’on guide à la voix et qui sont latéralisés (droite et gauche, ils maîtrisent). Ils vont imposer le rythme et éviter les obstacles. Ensuite viennent les poumons, les chiens au cardio à faire verdir tout marathonien. Hyper endurants ils soutiennent les cerveaux. Et puis en queue de convoi, les jambes. Ce sont les plus puissants et costauds qui vont porter le poids du traîneau et notamment impulser le démarrage. C’est ici que l’on retrouve les chefs de meute. Comprendre la logique de l’attelage c’est comprendre les bases de la vie de la meute. Et pour expliquer tout ça, Pascal et son fils Thomas sont intarissables sur le sujet. Passionnant. Au niveau sensation, il y en a pour tous les niveaux et c’est le musher qui va adapter la composition de l’attelage en fonction de l’adrénaline souhaitée. Si nous avons testé l’attelage des “barges”, des chiens moins nerveux sont aussi en capacité de proposer des balades moins mouvementées.

chiots huskies

Parce qu’en fait on comprend très vite que pour ces chiens à l’énergie débordante, la course c’est un besoin vital ! Ils courent dès qu’ils le peuvent, pour aller manger, pour aller dormir, tout se fait au pas de course. Nous avons pu partager avec eux de superbes moments. Le plus marquant est peut-être celui du repas. Là encore ça court et il y a une logique à suivre pour ne pas se retrouver dépassé. D’abord les impatients et les “casse-pieds” et ensuite le reste de la meute. Pour précision, la plupart des chiens de Pascal sont récupérés (vétérinaires, propriétaires, éleveurs,…). Les chiens arrivent donc avec leur passif, leurs traumatismes (violences, malnutrition,…) et c’est là tout le travail de Pascal: les intégrer à la meute en connaissance de leurs fragilités. S’il y a un moment à vivre, c’est peut-être celui des hurlements de la meute ! (voir vidéo) Lorsque l’un d’eux se blesse, si le repas n’arrive pas assez vite ou si l’heure du coucher a sonné, les pleurs de l’un déclenchent les hurlements de la meute entière. Sans compter ceux des chiens-loups qui ne sont pourtant pas parqués avec les chiens mais qui se joignent volontiers à leurs hurlements, en soutien ! Ce qui est bluffant c’est également la faculté de Pascal et Thomas à réprimander à distance leurs chiens ! Sans visu, juste à l’oreille, ils sont capables de dire quel chien “chouine” et ce qui se passe dans le parc : “Mushky arrête d’embêter Oréo”.

Balaises !

En plus des chiens de traîneau, 4 chiens-loups sont présents sur la ferme. Mélange de sang de loup et de chien, ils sont plus sauvages et ont une approche plus méfiante de l’homme. Ce sont eux qui vous choisissent ! Charismatiques et mystérieux, on se fait tout petit lorsqu’ils nous regardent dans les yeux.

 
chiens loups

Et puis qui dit ferme nordique dit rennes ! Ils sont 4 à se partager une pâture qui leur offre tout ce dont ils ont besoin, complétée de lichen venu tout droit de Finlande, qui leur est donné tous les jours. Leurs bois tombés cet hiver sont tout juste en train de repousser, so cute !

les rennes

Et bien oui la Finlande, parlons-en ! C’est quand même l’essence même du projet et du lieu. Pascal est passionné de chiens, des grands espaces et du Grand Nord, c’est donc naturellement que sa femme Marie, finlandaise de naissance, est venue apporter sa pierre à l’édifice. Sur la table du dîner elle pose ses spécialités : salade de hareng et son pain nordique, saumon cuit dans son fumoir et dont la recette reste un secret de famille, tarte myrtille subtilement épicée.
Un repas comme une petite touche finale qui clôt l’expérience de la journée… emballez c’est pesé.

Envie d’une petite touche bretonne en plus ? Un conteur peut venir à la nuit tombée vous narrer les légendes arthuriennes, histoire de vous mettre dans l’ambiance pour vos visites à venir de la forêt.

A la ferme, 2 possibilités d’hébergement : des chambres d’hôtes classiques mais joliment décorées ou alors des kotas avec pod privatif (kota= chalet hexagonal en bois jusqu’à 4 couchages, pod= petite cabane en bois ovale avec salle de bain et WC). Les petits-déjeuners sont servis sur la terrasse des kotas ou dans la salle à manger de la ferme et un kota grill est également à votre disposition si vous souhaitez improviser un barbecue de dernière minute (kota semi-ouvert avec grill au centre et table autour).

 

Pour résumer, la ferme nordique c’est un séjour qui convient à différentes configurations : weekend avec enfant(s), séjour à 2, journée en famille, weekend teambuilding (salle à manger à disposition avec équipement pour réunion), pour une activité et que l’on aime les animaux un peu, beaucoup ou bien passionnément.
Mais surtout rencontrer Pascal, Thomas et leurs chiens c’est une expérience où authenticité et partage sont à l’état brut. Rentrer dans leur monde et partager leurs connaissances c’est une leçon de respect et d’humilité propre au rapport de l’Homme et de l’animal. Et puis des histoires ils en ont à la pelle. On ne vous a pas tout raconté pour que vous alliez vivre vous-même la chose.

Alors c’est pour quand votre virée bretonne ?

 

logo ferme nordique brocéliande
  • poele allumé dans gîte ancien

GÎTES DE CHARME POUR WEEKEND AU CHAUD (pays de la loire)

novembre 4th, 2020|Commentaires fermés sur GÎTES DE CHARME POUR WEEKEND AU CHAUD (pays de la loire)

Au commencement, l’idée était simple : un petit roadtrip pour mettre en lumière des gîtes et chambres d’hôtes propices à des weekends, même en hiver et même si la météo est de saison ! [...]

  • balais avec perruques colorées

NANTES-LA-DÉJANTÉE

septembre 8th, 2020|Commentaires fermés sur NANTES-LA-DÉJANTÉE

“Nantes tu as décidé de visiter, n’aie pas peur d’être bousculé !” “Si à Nantes tu mets les pieds, ton regard d’enfant tu devras retrouver” Bon, définitivement, Stitch n’est pas bon pour les dictons [...]